Vidéoarodie, « Cumuls, cumuls, cumuls ».

Parodie, « Cumuls, cumuls, cumuls ».

Pour beaucoup, la politique, ce ne sont que des paroles…alors autant en chanter pour enchanter nos idées. Vive la Culture, la liberté et la création !

©Stéphanie Muzard, artiste auteur engagée. Textes et vidéos sous copyright. Tous droits de reproduction, diffusion, usages interdits et soumis aux droits d'auteur.

C'est étrange, je ne sais pas ce qui arrive dans l’isoloir
Je te séduis comme pour la première fois
Encore des mots toujours des mots, les mêmes mots
Je ne sais plus comment me faire élire
Rien que des mots
Mais tu es cette belle histoire électorale que je ne cesserai jamais d’en vivre

Des mots faciles, des mots agiles c'était trop beau
Je suis d'hier, ai plusieurs mains
Bien trop beau
De toujours ton seul conseiller
Mais c'est fini le temps des rêves
Les souvenirs se fanent aussi quand on les oublie


Tu es comme le vent qui fait chanter les élections
Et emporte au loin le parfum morose

Grosses gamelles, ronrons, électorat
Trop souvent, je ne te comprends pas
Merci, pas pour moi mais tu peux bien faire souffrir les autres
Qui aiment le vent et le parfum morose
Moi tes mots tendres enrobés de fadeur
Se posent sur ta bouche, mais jamais sur mon coeur

Un cumul encore
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Écoute-moi
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Je t'en prie
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Je te jure
Cumuls et Cumuls et Cumuls, et Cumuls  et cumuls

Et encore des Cumuls que tu sèmes aux gens

Voilà mon destin, te parler
Te parler comme la première fois
Encore des mots toujours des mots, les mêmes maux
Comme j'aimerais que tu me reprennes
Rien que des mots
Que tu m'élises encore une fois
Des mots magiques des mots tactiques qui sonnent faux
Tu es mon abstention défendue
Oui tellement faux
Mon seul tourment et mon unique espérance
Rien ne t'arrêtes dans ton échéance
Si tu savais comme j'ai envie d’un peu de bienveillance
Tu es pour moi la seule musique qui fait danser les chiffres dans les urnes

Grosses gamelles, ronrons, électorat
Si tu n'existais pas déjà, je t'inventerais
Merci, pas pour moi mais tu peux bien faire souffrir les autres
Moi j’aime les écologistes dans les urnes
Moi tes mots tendres enrobés de fadeur
Se posent sur ta bouche, mais jamais sur mon coeur

Encore un mandat, juste un cumul
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Écoute-moi
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Je t'en prie
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Je te jure
Cumuls et Cumuls et Cumuls, et Cumuls  et cumuls

Et encore des cumuls que tu sèmes aux gens

Que tu es belle
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Que tu es belle
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Que tu es belle
Cumuls et Cumuls et Cumuls
Que tu es belle
Cumuls et Cumuls et Cumuls, et Cumuls  et cumuls

Répétition :

 



11/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres