La cérémonie en hommage à mon papa Alain

20220426_155326

 

Un écrin funéraire peint des mains de ses filles :

Un départ vers la lumière légère et la planète infinie de l'Âmour.

Avril 2022.

15 jours au chevet de mon papa et en retrouvailles avec mes soeurs, famille proche et accompagner Maman.

Nous avons accompli le meilleur hommage possible et improvisé à notre papa avec ce que nous savions faire de nos mains, de nos compétences et de nos coeurs.

A ma demande, et sous mes directives de "chantier", les trois soeurs et filles, Marlène, Julie et moi-même, ont été autorisées à personnaliser et peindre son cercueil en bois brut et sapin avec prêt d'un local entrepôt des pompes funèbres Caton Patard, que nous remercions très chaleureusement pour leur accueil, accompagnement extraordinaire, compassion et bienveillance, malgré les contraintes de nos demandes particulières. Il nous a fallu 3 bonnes heures pour improviser le décor du dernier lit d'Alain pour son dernier voyage terrestre. Emu par notre démarche, Jérôme a voulu proposer ses services pour la cérémonie.

" C'est quand la cérémonie de votre papa ? Moi , je veux la faire si ça ne vous dérange pas".

Les cercueils de crémation sont en bois simple et brut, à la base... il m'était impossible, comme à moi, pour mes soeurs ou Maman, de ne pas lui accorder cette dernière touche finale. Celle qu'il méritait et dont chacun de nous est capable de réaliser avec la force de l'Amour et des sentiments.

Ce fut une première pour l'équipe des pompes funèbres et apparemment du crématorium d'Amilly. Puis j'ai réalisé un hommage photo vidéo diaporama musical, fruit de plusieurs heures éprouvantes de tri de photos, scans et montages, qui a été projeté pendant sa cérémonie avec ses chansons préférées.

 

Si bien accueillis par toute l'équipe d'Amilly et de Châlette-sur-Loing, nous avons accepté que Jérôme soit notre maître de cérémonie, très belle rencontre humaine. Il aurait plu à notre papa ! Ainsi qu'Alexandra, conseillère, très émue, qui a accédé à notre demande de peinture dès le premier rendez-vous. Beaucoup de belles émotions, qui apparemment, ont été partagées. Nous les en remercions et nous en sommes très touchées.

Après ce travail artistique des trois soeurs-filles, félicitées par toute l'équipe qui a fait de son mieux pour nous choyer ( café compris et petites attentions), un des responsables nous a offert un pot de miel car cette entreprise a des ruches et est une entreprise engagée dans l'écologie, à replanter des arbres. Je le découvre et je leur écrirai à ce propos. Merci à eux d'avoir accompagné au mieux le départ de notre papa et notre deuil.

Papa a été mis en bière dedans dès la réalisation de son décor de cercueil, le jour même,le 20 avril 2022, pour reposer à la chambre funéraire jusqu'au jour de sa crémation à Amilly, le 26.

 

20220420_143212

 

 

poster-web

Poster et tirage A3.

 

 

 

Retrouvailles émouvantes avec tantes et oncles, cousines, neveux et nièces autour de papa, en cercle familial très restreint. Puis accompagnement en cortège jusqu'au crématorium.

Accueillis dans la pièce de cérémonie au crématorium d'Amilly au son du cor,  en souvenir de pépé Paul, son père garde chasse et sonneur de cor, ayant grandi dans l'amour et passion des forêts de Montargis et de St Fargeau, sur une idée de Maman et de Marlène, Papa a reçu les honneurs.

Mot d'accueil par Jérôme, le maître de cérémonie, qui a invité la famille à une minute de silence autour du cercueil peint par mes deux soeurs et moi.

Projection du diaporama

Invitation de Jérôme à inscrire des messages à Papa sur son cercueil  et inscriptions pour les absents qui en ont fait la demande... en musique

avec "Le sapin" de Sybellius sur une suggestion de son petit fils pianiste :

 

puis entourer son cerceuil en se tenant les mains ou en faisant les gestes que nous voulions, avec la lecture de ce poème indien par Jérôme qui marquera par son affection et accompagnement sincère et professionnel :

 

"Quand je ne serai plus là
Quand je ne serai plus là, relâchez-moi,
Laissez-moi partir.
J’ai tellement de choses à faire et à voir.
Ne pleurez pas en pensant à moi,
Soyez reconnaissants pour les belles années,
Je vous ai donné mon amitié.
Vous pouvez seulement deviner
Le bonheur que vous m’avez apporté.
Je vous remercie de l’amour que chacun vous m’avez démontré,
Maintenant, il est temps de voyager seul.
Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous serons séparés pour quelque temps.
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur.
Je ne suis pas loin et la vie continue…
Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai.
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là.
Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement
La douceur de l’amour que j’apporterai.
Et quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir.
Absent de mon corps, présent avec Vous.
N’allez pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là, je ne dors pas,
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d’automne,
Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l’étoile qui brille dans la nuit.
N’allez pas sur ma tombe pour pleurer,
Je ne suis pas là. Je ne suis pas mort.


Prière indienne"

 

accompagné de la musique magnifique de Matthieu Saglio

 

Départ du cercueil entre les portes avec le morceau musique 3 Yruma, (이루마) - River Flows in You

 

 Jérôme, la dame au pupitre technique ainsi que la dame de l'accueil pour la remise de l'urne funéraire et toutes les équipes présentes lors du processus ont été émus et très touchés par cette cérémonie particulière, qui pourtant, n'est que l'accomplissement d'une harmonie spirituelle.

Au crématorium : la dame de l'accueil :  "C'est vous qui avez fait ce sublime cercueil ?! Magnifique hommage, toute l'équipe du crématorium a été ému, sublime. ça a fait le tour de toutes les équipes, respect." nous a-t-elle dit les yeux mouillés....en nous donnant l'urne.

 Jérôme nous a salué aussi le lendemain, d'un pas alerte, avant notre départ, nous avons échangé nos coordonnées, et nous nous sommes embrassés en frères et soeurs. Merci à lui, il a compté dans cet accompagnement et sa gentillesse. Cet ancien gendarme a bien fait de changer de travail pour l'humain.

 

Nous remercions les membres de notre famille et amis qui ont pu être présents, se sont déplacés ainsi que ceux qui n'ont pas pu l'être et nous ont fait part de leurs condoléances ou participations pleines d'affections et de pensées unifiées.

Papa, le typographe, le papa aimant et fier de ses filles, sa femme et ses 8 petits-enfants.

Mes textes du 22 et 23 avril.
Papa. Je viens de finir le petit film de ta vie, dont évidemment je ne connais pas tout. Il te restera tes mystères et tes secrets.
Tes amours, tes blessures. Ces dernières, je ne les ai pas évoquées mais je sais qu'elles t'ont rendues malade. ça a été une leçon de philosophie pour nous. Se faire broyer par le système...injustice.
Tu resteras un pilier, un chêne de la forêt.
Ta voix résonne encore dans TA maison.
"Fanfan ! .... "
Mes soeurs et moi, il nous est arrivé de sourire dernièrement, complices, car dans certaines situations, on t’endentait réagir...
L'écho de ta voix. Tes blagues à la con. Tes jeux de mots ou expressions parfois déplacées.... marque de fabrique ! Tes grosses conneries bien grasses... du genre les pompes funèbres... " Il est Patard, il vient de passer en vélo"....
Surtout quand la jeune femme des pompes funèbres Caton Patard commençait à rayer à la règle et au stylo bic ses erreurs de frappe et d'impression sur des papiers officiels de signatures de Maman....
On s'est regardées , avec Mamar.... amusées.... on a dit en choeur
" Non mais... ça, ce n'est pas possible...."
" On entend déjà Papa râler, il faut dire qu'il était typographe et prêtait une attention particulière aux coquilles et fautes d'orthographe...." " Faut tout refaire et réimprimer"....
Je te jure Papa.... on t'entend.... on sait que tu es encore là....
Tu peux partir tranquille, papounet.... tu dois être libéré....
Avec tout notre amour, ta femme ( 51 ans de mariage !) , tes trois filles et puis toute la ribambelle de tes 8 petits-enfants....
T'as vu un peu ce que t'as semé ?
Bisous mon Papa.... Pars en paix bien méritée.
Merci de nous avoir aiguillées et guidées.
 
Papa, le typographe et imprimeur.
CAP 1969. Imprimerie Nouvelle, Orléans.
Je lui dois le goût des livres, des images, de l'écriture, du dessin, des histoires, de la littérature....
Le goût des mots, de "la main" du papier que tu caresses là où le "caractère de plomb" a foulé le papier vergé.
J'ai encore l'odeur de l'encre d'imprimerie sur ses doigts, les blocs de chutes de feuilles massicotées, recyclées en carnet de dessins offertes à la petite fille que j'étais... Tous les cadeaux qu'il m'a fait pour que je sois l'artiste que je suis.
Mon 1er chevalet, mes premiers matériels de Beaux-Arts.
Mes premiers pas en stages dans son atelier d'imprimerie parisienne, labo photo, studio de création....
Il a été directeur de fabrication et a imprimé toute la communication de l'entreprise Renault, notamment.
Avant de mourir (corporellement) , il m'a dirigée avec mon pendule et son âme vers un livre de sa bibliothèque. Un livre que je ne connaissais pas et il voulait me le partager.
Un dernier clin d'oeil. Mais peut-être et sûrement pas le dernier....
Papa, je te sais être encore mais dans une autre dimension.
Merci de tes messages grâce à l'alphabet et à l'Âmour qui nous unit. J'ai tout reçu. Et on n'a pas fini de communiquer.
A bientôt...
 
RENAULT ET L'ART. Une épopée moderne de Ann Hindry - Livre - Decitre
 

Futur travail artistique : la création d'une ou plusieurs urnes funéraires en terre argile... selon si terre ou mer ou les deux... à suivre, donc création d'urnes personnalisées avec des caractères typographiques en plomb.



28/04/2022
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres