Dialogue intérieur avec les malfaisants

[Ma poésie chant de revendication et liberté d'expression du soir. Salut Bruant ! Salut Daumier, salut Cabu, salut Coluche ! Et Léo Ferré pas loin.... "Dialogue intérieur avec les malfaisants"]

 

la-konnerie.jpg

Une partie des pro-usine à bitume toxique de notre "village" pensent ( si encore .... c'est de la pensée...) et relaient (avec de sympathiques médisances et de violentes réactions tout à leur honneur de bouches putrides) que ma révolte citoyenne légitime et justifiée contre ce projet toxique et dangereux était préméditée :

 

"C'est politique!"

"Elle fait sa campagne, elle est en campagne."

"Surtout pas elle, c'est une catastrophe."

"Hystérique".

 

J'en passe et des plus mauvaises. Adeptes de la langue de pute : souriez ! Vous êtes repérés et identifiés !

 

Mais oui, bien sûr, "mes" colporteurs inconscients ou diaboliques, pervers, fous, malades, jaloux ( j'oubliais : baltringues !) :

 

 

j'avais prémédité mon coup depuis 2016, année de mon mariage magnifique en cette mairie et en même temps.....de la signature assassine dans notre dos de la vente des terrains artisanaux et commerciaux à des fins industrielles et polluantes....que nous avons appris avant qu'il ne soit trop tard pour tous, en 2019, quelques mois avant la construction définitive de l'ultime mortel projet qui aurait été finalisé en Avril 2020.

 

Pourquoi cette certitude ? Parce que je vous ai prévenus que désormais des citoyens allaient aussi s'occuper de République et de droits ?

 

Qu'est-ce qui vous chafouine à ce point ?

C'est grave, interdit, illégal, de s'occuper de ses oignons bios en République ?

 

De se lever en résistant quand d'autres s'adonnent comme une Marie-couche-toi-là à prostituer le bien public ?

 

A moins que cette hérésie ne bénéficie à quelques uns dont l'intérêt privé prime sur l'intérêt collectif ?

Fric is fric ?

Ma gueule is ma gueule ? Ta gueule !

 

C'est quoi le souci ? Un souci avec les coeurs purs ?  (Caussimon, si t’es dans les parages du paradis, salut !)

 

D'où sortez-vous pour imaginer d'aussi funestes destins collectifs et des raisonnements aussi tordus et pervers, manipulateurs et irrespectueux de l'intelligence collective et humaniste ?

Quelle éducation avez-vous eu pour mépriser et détruire ?

De quoi occupez-vous autrement vos journées bien remplies à déverser de la bille et du lisier sur ceux qui font sans se soucier du qu’en dira-t-on ?

 

Incapables d'amour, incapables de compassion, incapables de dons, incapables d'aides, incapables d'altruisme, incapables de bienveillance, incapables de courage, d'efforts et d'audace, incapables d'âmes tout court. sauf celle - noire- dont vous vous illustrez depuis un bon moment et dont vous avez fait preuve jusqu'ici à la face de l'épreuve que (presque) tous les habitants ont traversée.

 

Je vous rassure de suite, s’il le fallait pour vos petits égos et intérêts immédiats d'aveugles et inconscients, pires malfaisants :

 

que je sois candidate ou pas aux prochaines municipales et uniquement par réaction et protection de malfaisants (au sens mal faire et penser à mal, diffamants), Et ça, ce n'est pas une évidence, qu'on se le dise... même si c'est uniquement ça qui vous a fait chier dans votre froc * dès le départ....et pas la santé des gens !

 

(*)Aparté …. Léo Ferré déclamait : « Ma lucidité se tient dans mon froc ! »

Mais le vôtre… Franchement … ça pue excrémement !

 

que j'appuie ou pas une autre liste que celle de l'équipe sortante qui a commis une faute lourde et pour le coup bien politique ET ENVIRONNEMENTALE, de santé économique et publique,

 

que j'épingle les erreurs et incompétences de beaucoup et en dehors du périmètre de la commune... ( et je ne suis pas seule à le penser et le dire, écrire) :

 

TOUT est politique. S'occuper de sa propre santé, de sa propre entreprise, de son propre environnement immédiat, de ses ressources, de ses gosses, de ses voisins, des productions alimentaires, d'air, d'eau, de sols, de mers, de collègues, de biens, d'être et avoir, .... et d'avenir : c'est politique !

 

Vous qui pensez être « politique », vous ne l’êtes pas. L’écharpe ne fait pas le moine ! ( Surtout depuis 1905 !)

Vous n'êtes que des sommes d'intérêts individuels, ça n'a jamais fait société. La preuve.

 

Hugo (Victor, hein, car bon, un peu de culture ne fait pas de mal !), en a écrit des oeuvres universelles sur le sujet. LUX. Les châtiments.

 

Fin Août dernier (seulement!), comme bon nombre d'habitants, sortant de ma torpeur et subissant l'effroyable situation d'alors, traumatisante, alertée, je me suis sentie poignardée, bafouée, trompée, humiliée, mise en danger, avec comme horizon : la ruine et la destruction, la maladie, l'atteinte fondamentale à nos droits élémentaires, et donc, de fait, en état de légitime défense et contrairement à eux qui ne communiquent en petit comité restreint que pour détruire ou mentir à coups de postillons et de bave : je m'en suis donné les moyens, jours et nuits, mes compétences mises à l'épreuve, et mes revenus aussi....et en ai fait bénéficier le plus grand nombre à visage découvert et exposée.

 

La République se vit à visage découvert. La médisance se subit dans les ombres des bouches déformées par la « mal-a-dit ». Pauvres malades !

 

Alors ceux qui crachent, éructent, hurlent, se plaignent et geignent, dépeignent des situations sorties de leur imaginaire réduit et toxique, répandent des propos préjudiciables, nuisent encore et encore, font le jeu de malveillances et de discorde, agitent le mal et la calomnie tout en fréquentant les messes du dimanche pour se faire pardonner :

 

 

Dieu, les Hommes, les Femmes, au moment fatidique, reconnaîtront les chiens mordants. Ils aboient et la caravane passe.

 

Vous n’avez que du bitume dans les veines et du noir dans le cœur.

Vous puez.

Et un jour viendra, où vous vous auto consumerez dans votre enfer personnel….au lieu d’écraser les autres pour tenter de vous grandir et détruire le paradis des autres.

 

 

"Dialogue intérieur avec les malfaisants",
Texte accompagnant la création de plus de 80 dessins originaux, photomontages, photos
"Exp(l)ose-moi mon futur"
Stéphanie Muzard, artiste auteur.
 
Edition en projet "Le Macadam Bazar".

 

 



04/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 87 autres membres