"L'arbre de vie du pianiste" assemblages

PA160141

 

 

Création en progression...
 
un vieux disque peint "La terre" de Charles Trenet , avec le portrait peint de mon fils pianiste devient arbre de vie,
tourne-disque moitié sculpture, gravure et assemblages avec récup' , moitié peinture, moitié mobile ...
 
Mon fils, mon arbre, le sien... ses racines, la musique, l'énergie, la VIE, le mouvement rotatif, la clef ( de sol ?) /vieille serrure, bois, métal, perle de verre ( eau), vieux bijoux cassés, serrure, vieux clous... et peut-être d'autres trucs qui me tombent sous la main... il restera peinture, patine, décors, vernis quelques fixations pour que cette "oeuvre" tienne debout sur son socle.
La serrure de l'Âmour, la musique de mon coeur et de ma graine.
.
Je me laisse portée par ce que je trouve sous la main et mon inspiration à assembler des "trucs" pour leur donner du sens...
Au pire, ça finira à la poubelle 🙂 ce qui était le destin de destruction de tous ces "trucs" de récup'....
 
 
 
PA160135

 

PA160140

 

PA160144

 

PA200177

 

PA200178

 

PA210179

 

PA210180

 

PA210182

 

PA210184

 

et ce n'est pas terminé... à suivre !

 

 

Du coup je découvre cette chanson de Charles Trenet :

Paroles et Musique: Charles Trenet
© - 1941 - Raoul Breton
 

Depuis des mois, Christophe Colomb
Voguait sur la mer immense,
Interrogeant les horizons,
Les vents des quatre saisons.
Les matelots, pauvres garçons
Disaient : "Nous n'avons pas de chance."
Quand un beau jour, en haut du pont,
On entendit Colomb :

Terre ! Terre ! Oui, c'est toi.
Terre ! Terre ! Je te vois.
Terre ! Terre ! Viens à moi.
Oui, terre, je suis à toi.
Terre ! Terre ! Oui c'est toi.
Terre ! Terre ! Qui donne la joie.
Terre ! Terre ! Viens à moi.
Oui, terre, je suis à toi.
Descendons au plus tôt.
Le pays est beau.
La plaine est joyeuse.
Bâtissons des maisons.
Pêchons des poissons.
Chantons des chansons !
Ah Terre ! Terre ! Oui, c'est toi
Terre ! Terre ! Qui donn' la joie.
Terre'. Terre ! Viens à moi.
Oui ! Terre, je suis à toi.

Tout comme Colomb sur son bateau,
Nous voguions à la dérive.
L'eau était sale (ah quelle sale eau !)
Ah, quel méli-mélo
Et puis, un jour, tout devint beau.
Tout devint clair sur la rive
Et l'on riait et l'on pleurait
Et le monde chantait : "Ohé :

Terre ! Terre ! Oui, c'est toi.
Terre ! Terre ! Je te vois.
Terre ! Terre ! Viens à moi.
Oui, terre, je suis à toi.
Terre ! Terre ! Oui c'est toi.
Terre ! Terre ! Qui donne la joie.
Terre ! Terre ! Viens à moi.
Oui, terre, je suis à toi.
Quel jardin merveilleux
Brille sous nos veux.
Oh, les belles tomates !
Le ciel est parfumé.
Quand on aura semé,
On pourra s'aimer.
Ah, Terre ! Terre ! Disent les bois.
Terre ! Terre ! Vive la joie.
Vive la Terre ont dit les blondes.
Vive la Terre a dit le monde.
Vive la Terre ont dit les brunes.
Vive la Terre a dit la lune.

 

 



21/10/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 98 autres membres