Culture, j'écris ton NON ! Avec #Coline Le Moing Photographies

Crédit photo Coline Le Moing

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photos : © Coline Le Moing - Toulouse Février 2021. (1ères Epreuves et tirages bruts en argentique, développement manuel)

 

Culture, j'écris ton NON !


Textes : Stéphanie Muzard. Photos : Coline Le Moing.

 

Musées, expos, tiers lieux, cours, écoles et ateliers, enseignements, musique, concerts, événements, spectacles, théâtres, cinémas, galeries, ... etc... tout cela fermé pour des mesures politiques totalitaires et non sanitaires.

Un Peuple, une jeunesse, sans créativité, sans récréativité, sans partages, sans émotions, sans énergies, sans activités pluridisciplinaires, artistiques (et sportives), sans Culture est une masse malléable et corvéable.

Une masse inculte est plus facile à dresser, agresser, diviser et moins subversive, plus obéissante, docile.

Sans mémoire du passé, sans présent, sans avenir.

145708088_1824411261048664_2102037178813479774_n

 

 

Offrez la peur et l'hypnose comme horizon, fermez les lieux et les bouches, masquez, détruisez les liens, les transmissions de savoirs, les artistes, les jeunes talents, les libertés d'expressions et de création, vous en aurez fini avec l'Humanité et l'humanisme!

145824768_436554521109864_1566640257873280744_n

 

 

Les hors-sol imaginent leur monde tech et virtuel, nano et génétiquement manipulé par le prisme de leurs seules capacités à détruire et non à construire, qui plus est ensemble, des Utopies Vivantes et des créatifs réunis... Les technocraties dont la richesse est virtuelle sont pauvres en réalité. Pauvres et malades. On connaît leur musique...

 

Culture... c'est sur les sublimes photos évocatrices de cette situation totalitaire de la jeune étudiante en école supérieure d'Art, privée comme ses camarades d'enseignement artistique digne de ce nom, que j'écris ton NON

L'artiste engagée que je suis ne peut pas admettre plus longtemps ces tentatives de soumissions au nouvel ordre des forces du désordre mondialiste, tentant d'uniformiser les écosystèmes, s'accaparer notre richesse, l'interdire et dévaster les métissages des Cultures du Monde devenues marchandises pour n'en faire qu'une et unique, au seul culte d'un Dieu chimérique.

146078555_724783928178032_1708713379276986032_n

 

Dans ce teint-à-marre, surgissent toujours les graines du possible, les graines du faire et de l'Être.

Consumez la Culture, elle ne fait que renaître des cendres de votre politique de la Terre brûlée et de con-sommations !

"(...) On a vu souvent
Rejaillir le feu
De l'ancien volcan
Qu'on croyait trop vieux
Il est, paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu'un meilleur avril (...) - Jacques Brel.

 

145889460_454712872221873_4970087968608020004_n

 

Même la Culture alimentaire fout le camp, le patrimoine gastronomique et culinaire est clos, menacé, sanctionné.

Les visages ne mangent que des plats de résistance...le volcan se gonfle et ira cracher ses boules de feu sur une civilisation qui s'écroule avec des visages de l'espérance et des Utopies que vous tentez d'éteindre sans lois, sans foi, cent fois !

Vous les fous de guerres...perfides boursicrotteurs homicides !

145976487_260272608810524_5258213582322341626_n

 

146062453_222863426228995_7285428369266951693_n

 

146063845_466648038077337_1171531394396512710_n

"Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne
Ohé, partisans, ouvriers et paysans c'est l'alarme
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.
Montez de la mine, descendez des collines, camarades,
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,
Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,
Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite.
C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.
Ici, chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe
Ami, si tu tombes, un ami sort de l'ombre à ta place,
Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne
Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur la plaine ..."
Le chant des partisans.

145643115_846834895861342_832276944194706012_n

Oui, nous sommes Vivants !

Oui, nous voyons!

Oui, nous vous voyons !

Vous les voyeurs et voyous !

Nous les voyageurs et poètes !

Vous à l'oeuvre d'un monde moribond !

Nous n'avons pas besoin de passeports vaccinaux pour voyager dans l'Univers des psychopathes nous interdisant nos libertés fondamentales et spoliant nos savoirs.

Non, vous n'aurez pas nos libertés pas plus que nos consciences. Vos mensonges et arnaques sont découverts et même privés de nos DROITS,

nous continuons de les MONTRER, de les maintenir vivants et de créer même si vous fermez nos lieux !

 

Créer c'est résister et inversement... et nous créons des espaces LIBRES avec nos dieux contre les odieux !

Vos censures, frontières et morsures ne pourront rien fermer de nos âmes vagabondes et réunies !

"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Vous n'êtes pas la science, vous n'êtes pas la médecine, vous n'êtes ni culture ni savoirs, vous n'êtes que stratèges et manèges  vous perdant dans les couloirs du temps et de l'avoir. Mais vous ne nous avez pas encore eus....

 

Turlutututu chapeau pointu !

 

Poètes, vos papiers ! 

 

 


Quelques mots sur la Photographe et artiste en herbe.

P7300026

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 "Coline, été 2020." Photo : © Stéphanie Muzard

Coline Le Moing est étudiante en troisième année ISDAT Toulouse.

Elle prépare comme elle le peut son Diplôme National d'Art dans des conditions difficiles, comme tous ses camarades étudiants, lycéens.

Privée des visites pédagogiques, expos, musées, sorties culturelles, elle n'en reste pas moins active et continue de poser son regard humain sur ses contemporains.

A l'heure où les ministères et villes arrogantes privent les écoles d'Art, et les artistes, les collectifs, les créatifs, dénigrent les saltinbanques au profit des banques, interdisent de filmer, de dire, de penser, de s'exprimer, de photographier, d'imaginer et de construire,  elle nous offre par ces clichés de déconfinés une vision grave mais joyeuse de ce qui fait la richesse culturelle de notre Pays.

Des âmes libres et des Hommes et Femmes qui démasquent, dansent, chantent pour célébrer le grand carnaval des FOUS.

 

Merci à elle pour son travail d'artiste...

145007443_1353635498321968_8846793822803212536_n

 

 


Etudiante en troisième année aux Beaux Arts de Toulouse et passionnée de photographie depuis plus de sept ans. Au tout début j'ai d'abord commencé à tirer le portrait de certaines de mes ami.e.s et puis par la suite, je me suis spécialisée dans la photographie de rue et le documentaire. ​

Mon travail se dirige essentiellement sur l'errance. L'errance des corps , l'errance de l'esprit ainsi que ma propre errance.

​ “L’errance n’est ni le voyage ni la promenade mais cette expérience du monde qui renvoie à une question essentielle : qu’est-ce que je fais là ? Pourquoi ici plutôt qu’ailleurs ? Comment vivre le plus longtemps possible dans le présent, c’est-à-dire être heureux ? Comment se regarder, s’accepter ? Qu’est-ce que je suis, qu’est-ce que je vaux, quel est mon regard ?”-extrait de Errance - Raymond Depardon (2000) ​

Ce site est un journal intime, une invitation au voyage, à la découverte des gens qui nous entourent. Mais aussi le résultat de plusieurs années de photographie de portraits. Le portrait est un travail de confiance et d'écoute qui me plait toujours autant !

J'apprécie sincèrement les moments doux des séances où la confidence et la confiance sont aux rendez-vous. Si vous cherchez bien, vous pourrez aussi trouver quelques audios immersifs , des vidéos également, qui sont le souvenir et la trace d'un territoire ou d'une rencontre." 

 Son site : Cliquez ici pour entrer sur son site et voir une partie infime de son travail

 

Voici un article sur ses cyanotypes...

 

Coline Le Moing's "A s'y perdre", article

 

Liens et pétition Mix'art : 

 

http://mixart-myrys.org/?fbclid=IwAR0C3H5JXR4wV1z8E24p6Nh85PnvESkWXpmER6QZZWo-5Zt4jpGxhLnCc9w

https://www.liberation.fr/culture/a-toulouse-la-politique-de-la-friche-brulee-20210202_SM4TWVF6GFBCLOBW5OYR6M6USE/?utm_medium=Social&xtor=CS7-51-&utm_source=Twitter#Echobox=1612337864

 

Nous, Mix’Art Myrys - collectif d’artistes autogéré, et Soutiens de Mix’Art Myrys, en tant qu’Artistes, Lieux culturels et artistiques, Citoyen.ne.s,

Demandons que les travaux de mise en conformité aux normes ERP dans le respect du projet (maîtrise d’usage) soient enfin réalisés par Toulouse Métropole (maîtrise d’ouvrage).

Que puisse être pérennisé cet espace d’expérimentation artistique, culturelle, démocratique, sociale et sociétale. Cet espace de liberté, de mutualisation, de coopération, d’autogestion.

https://www.change.org/p/mix-art-myrys-que-vive-mix-art-myrys?signed=true

 

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-6h20/l-invite-de-6h20-02-fevrier-2021?fbclid=IwAR1hPiPzty-S7kL10B5cQbKzYsr6gQg_d1EOxV97YA3hSkgPuwTahosKSBQ

 La beauté sauvera le monde

https://artexplora.org/

 

L'art est contagieux, rouvrons les musées !

’art est contagieux, rouvrons les musées !

La pandémie nous oblige à limiter les interactions entre personnes, mais pas celles entre les personnes et les œuvres d’art ! Les musées, les expositions et les monuments historiques sont fermés depuis novembre 2020. Nous demandons que, dès le mois de février, les lieux patrimoniaux accueillent de nouveau du public. 

Pourquoi maintenir les musées fermés si l’on n’y mange pas, n’y boit pas, n’y fume pas, n’y touche rien, si l’on y parle peu et si l’on s’y croise à peine ? Ce sont sans doute les lieux où les interactions humaines et les risques de contamination sont les moins avérés. 

Rouvrir 1 200 institutions labellisées « musées de France », 3 000 autres musées ou lieux d’exposition et 8 000 monuments historiques régulièrement ouverts au public, c’est d’une certaine façon offrir à nouveau les trésors de la France à nos concitoyens.

Redonnons de la légèreté, du désir et de la créativité à notre pays puisque, selon André Malraux, « le musée est le seul lieu du monde qui échappe à la mort » (La tête d’obsidienne, 1974). Alors, projetons-nous déjà dans ce monde-là…

Plus d’information : voir la tribune publiée dans lemonde.fr le 31 janvier 2021 https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/01/31/les-musees-sont-sans-doute-les-lieux-ou-les-interactions-humaines-et-les-risques-de-contamination-sont-les-moins-averes_6068257_3232.html

Signez la pétition

 

 

 



03/02/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 92 autres membres