"Que Reste-t-il Du grenelle ?" parodie de "Que reste-t-il de nos amours?"

"Que Reste-t-il Du grenelle ?" d’après Charles Trenet. Parodie de Stéphanie Muzard Le Moing. Mon grand-père résistant de Gourdon, LOT, aimait chanter cette belle chanson…"Que reste-t-il de nos amours ?"

 

 

 


Ce soir le vent qui frappe á  ma porte
Me parle des amours mortes
Devant le feu qui s' éteint
Ce soir c'est une chanson d' automne
Dans la maison qui frissonne
Et je pense aux jours lointains


Que reste-t-il de nos amours
Que reste-t-il de ces beaux jours
Une photo, vieille photo
De ma jeunesse
Que reste-t-il des billets doux
Des mois d' avril, des rendez-vous
Un souvenir qui me poursuit
Sans cesse

Bonheur fané, cheveux au vent
Baisers volés, ráªves mouvants
Que reste-t-il de tout cela
Dites-le-moi

Un petit village, un vieux clocher
Un paysage si bien caché
Et dans un nuage le cher visage
De mon passé

Les mots les mots tendres qu'on murmure
Les caresses les plus pures
Les serments au fond des bois
Les fleurs qu'on retrouve dans un livre
Dont le parfum vous enivre
Se sont envolés pourquoi?

{au Refrain}

Ce soir le gaz qui frappe à  ma porte
Me parle de nature morte
Devant l’pétrole qui s' éteint
Ce soir c'est une version félonne
D’la république qui frissonne
Et je pense aux jours lointains


Que reste-t-il du grenelle
Que reste-t-il : qu’des infidèles !
Une fracture, double facture
Sur la jeunesse
Que reste-t-il des bulletins doux
Des urnes d' avril, des rendez-vous
Un souvenir qui me poursuit
Sans cesse
Marianne fanée, cheveux au vent
Terre polluée pour nos enfants
Que reste-t-il de tout cela
Dites-le-moi


Des p’tits lobbys, des intérêts
Particuliers, si mal cachés
Et dans ce rouage, le cher visage
De mon passé
Les lois, les lois tendres qu’on murmure
Les causes, l’eau les plus pures
Les serments au fond des bois
Les fleurs qu'on lance aux électeurs
Dont le parfum vous enivre
Se sont envolés pourquoi?


Que reste-t-il du grenelle
Que reste-t-il :qu’ des infidèles !
Une fracture, double facture
Sur la jeunesse
Que reste-t-il des bulletins doux
Des urnes d' avril, écoutez-nous
Un souvenir qui me poursuit
Sans cesse

Marianne violée, cheveux au vent

Planète polluée,  pour nos enfants

Que reste-t-il de tout cela

Dites-le-moi

 

Des puits partout, des intérêts
Du gaz de schiste trop cher payé
Et dans un nuage le tchernobyl
Des japonais…



05/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 75 autres membres