pour le pianocoiffeur Bernhard

 

Pff, malin!

c'est juste un coucou comme ça, entre deux coups de gueules!

 

Alors? Tu n'veux pas me les envoyer, tes pages d'enfance?

T'as pas l'temps!?

T'as pas confiance?

T'as les doigts pris par tes peignes,

Brosses, ciseaux, rouleaux, rasoirs,

Gammes, touches, blanches, noires

Et les ch'veux des p'tites teignes?

Les pellicules grasses et sereines

Entre tes doigts s'agitent et feignent

De n'point tomber sur le comptoir

D'une épaule nue et transitoire!

Tu sculptes les ch'veux d'une mémère

A qui tu teins sa touffe en vert(ou vers?)

Couleur de truffe ou bien de terre

Hélas, l'épi se rebelle, frêle

Il faut lui mettre un coup dans l'aile

L'aplatir à coup de gel,

De laque,

Lui mettre une claque.

Bon, faut qu'j'te l'dise sans arnaque,

J'ai fais ce p'tit poème sans fil

Et, faut qu'trouve une chute de ...

Je veux, je veux finir enfin cette coupe

Et n'pas saper ton moral sans doute!

Finis les bigoudis,

Mince!

Quel étourdi!

Les pinces!

Quel mépris!

Elles sont tombées dans le corsage

D'une rombière au corps sage!

 

Quand t'en as marre

Du tintamarre

Et des clientes à p'tits nibars

Tu files au piano bar

Faire swinguer les poux

Sur une mélodie qui fout l'cafard

A faire friser les cheveux roux

Affaire classée

Ah! faire des tresses

Dieu qu'il faut de l'adresse

Pour tortiller sans l'moindre stress

Les cheveux longs d'une déesse!*

Ah le Bernhard,

Quel veinard!

D'être pianiste

Et fantaisiste

Un rien coiffeur

Et séducteur

Magicien et poète

Des mots et des démons

De l'enfer me ment

En espérant

Qu'c'est le bonheur

De mettre les pieds

Aux étriers

Et les mains

Dans le shampooing!

 

Pour Bernhard,

Paroles stef, musique: à créer!

Bonne nuit!

 

*j'ai évité les fesses!!!!

 

26/01/2007

Stéphanie Muzard Le Moing

 

 

 

 

 

 Ah, merci Bernhard (au milieu) pour cette fabuleuse soirée avec Steve Shehan et Didier Malherbe improvisant dans les ruines de l'abbaye...les "chauves sourient" en ont encore les tympans ( pas de l'abbaye) éblouis...

 

 

 

couverture de son livre. création l'Atelier des Muses.

 

Bernhard sévit dans son piano coiffure parisien. Lotois d'origine, il a effectué le vol ULM du film "Sans terres et sans reproches" gracieusement. Il est aussi auteur de chansons et gratte sa guitare. Voici en retour une création de pochette pour lui:

 

 

 

 

dessin original pour la pochette du cd.création l'Atelier des Muses.



27/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres