"Le petit monde de Stéphanie" par Robert Grossmann, sur la sculpture

A propos d'un projet de catalogue sur mes sculptures, il a eu la gentillesse de m'écrire cette préface. Ce catalogue d'oeuvres n'a pas vu le jour: trop de projets à gérer pour le moment concernant l'audiovisuel. Merci à lui pour ce très beau texte.

-----------------------------------

 

Le petit monde de Stéphanie.

C'est la vie elle même qui se dégage des œuvres de Stéphanie Muzard Le Moing.
La vie tout entière, avec sa chaleur et son authenticité, avec sa diversité et sa richesse.
Si chacune de ses sculptures nous raconte une histoire qui parle à notre imaginaire, elles ont toutes cette flamme qui affleure et qui nous indique des profondeurs où se niche le sens. Il faudrait de grands efforts pour y déceler une quelconque dimension tragique car ce qui est stimulant c'est l'optimisme du petit monde de Stéphanie. Tout y est jubilatoire !

Tenez on a l'impression d'entendre la voix un peu voilée de la grand-mère qui raconte à sa petite fille l'histoire enchanteresse de notre enfance. Voici les sons enivrants qui s'échappent de la flûte du musicien…oui « l'œil écoute » et l'on entend les langueurs de ce jazz si somptueusement métissé. Et cette « croquante » nous arrache un irrésistible sourire tellement elle vit et rit avec nous. « Les mots d'amour »  eux même nient la tristesse pour ne retenir que
la rêverie mélancolique à la manière des « passantes » de Brassens…. Impossible de rester impassible. Tout ce petit monde nous lance un malicieux clin d'œil et nous invite
à l'évasion  vers nos plus beaux souvenirs. On se prend à rêver, à méditer, à nouer une profonde amitié avec ces
personnages qui sont déjà de fidèles et passionnants compagnons. La pâte humaine y est étonnement modelée, massée, caressée et suggère une présence dont on a du mal à se passer.  
Oui, la vie est superbement présente dans ces sculptures éloquentes et rares surgies du cœur et des mains de Stéphanie à la manière d'un Daumier contemporain.
Et dès lors, attention… On devine que cette authentique artiste au regard si pertinent pourrait bien nous montrer les travers et les vices, l'autre face de la condition humaine. Ces œuvres ne sont pas simplement décoratives et si elles peuvent prendre place dans des salons bien aseptisés, elles sont créées pour vivre avec nous. Elles ont une âme. D'ailleurs les collectionneurs ne s'y sont pas trompé.

Robert Grossmann

Président fondateur du Centre Européen d'Actions Artistiques Contemporaines

ancien président de l'agence culturelle d'Alsace et du FRAC

 

 

 NB:  Mon travail de sculpture est très confidentiel. Il n'a fais l'objet d'aucune exposition. En voir quelques unes sur ce site. Il me reste à mettre des photos. Bonne découverte au royaume de Ma terre cuite!



08/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres