"J’ai deux amours, mon pays et l’Quercy" parodie de"J'ai deux amours"

J’ai deux amours, mon pays et l’Quercy

( d’après la résistante Joséphine Becker, grande résistante, qui vécut en Dordogne  et sa chanson « j’ai deux amours »)

 

On dit qu'au d’là des frontières

Là-bas, sous le ciel clair 

Il existe une cité 

Aux vautours et chantiers

Et sous les chênes du terroir 

Chaque soir 

Vers elle s'en va tout mon espoir 

 

J'ai deux amours 

Mon pays est démocratie 

Par elle toujours 

Mon coeur est trahi

 

Ma campagne est belle 

Mais à quoi bon le nier 

Ce gaz l'ensorcelle

C'est l’ Pari, l’Pari des pétroliers

 

N’ jamais l’ voir un jour 

C'est mon rêve joli 

J'ai deux amours 

Mon pays est utopie 

 

Quand sur la rive parfois 

Au lointain j'aperçois

Un titanic qui s'en va 

Vers lui j’agite les bras 

 

Et le coeur battant d'éffroi

Au porte voix

citoyennement je dis 

Epargne-moi 

 

J'ai deux amours 

Mon pays est démocratie 

Par elle toujours 

Mon coeur est trahi

 

Ma campagne est belle 

Mais à quoi bon le nier 

Ce gaz l'ensorcelle

C'est l’ Pari, l’Pari des pétroliers

 

N’ jamais l’ voir un jour 

C'est mon rêve joli 

J'ai deux amours 

Mon pays et l’Quercy 

 

. . .



05/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres