Au jardin de Simone…

Au jardin de Simone…

 

Je connais un jardin où jamais les roses ne pâlissent,

Dans l’odeur des jacinthes, les printemps s’éternisent.

Biensûr le potager est aussi de mise

Par la force de leur âge, les figuiers nous ravissent

Nous tendant leurs fruits et leurs rameaux généreux

Ici, point de plantes vénéneuses ni arbustes épineux.

Malgré le temps qui passe, l’éclat des couleurs de la vie

A chaque saison, à chaque regard, nous éblouis.

La lumière inonde allées, terrasses et chemins bucoliques

Dans le murmure de quelques ancolies, ou fleurs d’angéliques

A moins que ce ne soit le bruissement d’ailes d’abeilles butineuses

Ou bien celles de libellules flânant près d’une source merveilleuse

Calendula, géranium, pensées, violettes ou lilas

Embaument l’espace et accompagnent nos pas

Il flotte aussi dans l’air comme un parfum de chicorée

Quand sonne l’heure de nos visites sur cette allée.

Ce jardin, Simone, c’est ton visage…

Qu’il est doux de se promener à travers ce paysage.

 

Tendre amitié et heureux anniversaire, mamie Simone !

 

2004/2005



10/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres